Groupe de Travail Vélo

 

Avec l’ensemble de mes collègues signataires de la tribune vélo parue le 22 avril dernier dans le Journal Du Dimanche, j’entends promouvoir l’usage du vélo sur notre territoire et en faire un mode de déplacement du quotidien pour l’ensemble des français.

 

Présentant de nombreux avantages – utilisation simple, peu onéreux, rapide, pratique, s’adressant à tous et bon pour la santé – le vélo doit devenir un véritable moyen transport.

 

 

Pour que notre vœu commun devienne une réalité et que le vélo soit au cœur de la mobilité du quotidien, de nombreuses réponses restent à trouver en terme d’infrastructure : création de pistes cyclables sans coupure et de parkings dédiés notamment aux abords des gares.

Se pose également la question des moyens d’accompagnement à mettre en œuvre en vue d’accompagner les français à se « mettre en selle », en repensant le dispositif de l’indemnité kilométrique vélo par exemple, pour les inciter à effectuer leurs déplacements domicile-travail en vélo plutôt qu’en voiture, et en renforçant les mesures de sécurité routière qui ne sont plus

adaptées à la pratique du vélo au quotidien.

 

La ministre des transports, Élisabeth Borne et ses équipes sont actuellement en train de finaliser leurs propositions pour la mise en œuvre du plan vélo qui sera intégré dans la future LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) prochainement discutée à l’Assemblée nationale.

Ce sera un moment fort de mon activité parlementaire cette année.

 

Convaincue que le vélo est une des clés de la mobilité de demain, convaincue que notre territoire est à même de laisser une large place aux mobilités actives, j’ai organisé un Groupe de Travail sur le Plan Vélo annoncé par le Gouvernement, le vendredi 15 juin 2018.

Je tiens à remercier tous les intervenants pour leur présence au sein des ateliers et pour leur implication afin d’encourager la pratique du vélo et l’intégrer dans notre vie quotidienne.

 

Cette réunion, consacrée Plan Vélo, était la suite logique des Assises de la mobilité du Pays Basque. Elle a permis de réunir à nouveau des représentants des collectivités territoriales, des élus locaux, des opérateurs de transports (SNCF, Kéolis, ASF…) et des associations autour des mobilités douces.

 

Comme je m’y étais engagée, voici les synthèses des trois ateliers qui compilent les contributions des 60 personnes présentent le 15 juin dernier dans les locaux de la Communauté d’agglomération du Pays Basque à Bayonne.

 

D’autre part, sur la base de nos travaux, j’ai adressé un courrier au Premier ministre, ainsi qu’à Élisabeth Borne, Ministre chargée des Transports, pour leur faire connaître notre engagement en faveur du vélo comme mode de déplacement du quotidien, et de notre soutien à la présentation d’un Plan vélo ambitieux qui devrait être intégré à la loi d’orientation des mobilités.

 

Un nouveau Groupe de Travail sera mis en place lorsque le projet de loi d’orientation des mobilités sera dévoilé, afin d’étudier ensemble les dispositions proposées et de penser ensemble les amendements qui concrétiseront notre ambition commune de promouvoir l’usage du vélo.

 

Programme

Synthèse atelier

Courrier Plan Vélo E Borne 

Courrier de réponse E. Borne

Courrier Plan Vélo PM

Courrier de réponse PM